INSTALLATION D’UN SYSTEME DE CLIMATISATION 77

climatisation 77

L’été approche à grands pas et de nombreuses familles se préparent à faire leur installation de climatisation à domicile afin de résister aux températures élevées que cette saison apporte.

 

Découvrez combien il en coûte pour installer un climatiseur

à la maison

 

Une bonne façon de rendre une maison plus confortable est d’installer une unité de climatisation. Cette décision simple nous aidera à lutter contre la chaleur en été et le froid en automne. De plus, dans de nombreux cas, cela aidera à réévaluer la maison. Cependant, vous pouvez avoir une question très précise : combien coûte l’installation d’un système de climatisation ?

Pour nous aider à comprendre combien coûte l’installation d’un climatiseur, il existe différents critères qui, répertoriés, offrent un aperçu complet des éléments à prendre en compte pour calculer cette dépense:

De nombreux facteurs sont en jeu :

Le modèle de climatiseur est très important, ce qui rend l’installation plus ou moins complexe, donc plus ou moins onéreuse. Le coût de montage dépend en fait du type d’unité choisi. Comme vous l’avez lu ci-dessus, par exemple, un multisplit prend plus de temps et un système plus complexe qu’un monosplit.

La présence ou l’absence d’une prédisposition à l’installation alors, c’est-à-dire qu’il s’agisse d’une installation ou d’un remplacement, est un autre élément clé pour définir la dépense finale. De plus, le prix des installations de climatisation peut varier en fonction de la distance entre l’unité interne et externe et la distance entre les unités et les connexions.

Aussi la zone géographique et le type de bâtiment est important. En fait, le coût peut varier considérablement du nord au sud et même d’une municipalité à l’autre, et les opérations de montage peuvent être différentes dans une maison récemment rénovée ou dans un bâtiment historique bien sûr.

Tous ces doutes et perplexités peuvent être résolus par un technicien spécialisé.

 

Alors à qui s’adresser pour l’installation d’un climatiseur ?

 

Chaque système de climatisation doit être certifié pour s’assurer qu’il s’agit d’un système conforme, donc totalement sûr. Le secteur est donc réglementé : une situation qui protège les clients et évite de se retrouver avec des climatiseurs mal montés et donc potentiellement dangereux.

En fait, les climatiseurs contiennent un gaz réfrigérant, une substance qui peut être dangereuse si elle s’échappe de la machine. Il s’agit en fait d’un gaz nocif s’il est rejeté dans l’environnement. 

Alors pour éviter tout problème et faire prendre des risques à toute la famille, il est toujours important de faire appel à un professionnel ayant une expérience éprouvée pour l’installation de votre nouveau climatiseur.

Pour éviter tout danger, le système doit TOUJOURS être certifié  et monté par des techniciens spécialement qualifiés.

En effet, les installateurs professionnels sont en mesure de recommander le meilleur positionnement du climatiseur en tenant compte à la fois de la réglementation en vigueur et du confort justement demandé par le client.

 

Quels sont les avantages de faire appel à un technicien qualifié?

 

Comme nous l’avons vu, le premier avantage, lors de la prise de contact avec un professionnel accrédité pour l’installation de votre climatiseur, consiste à éviter d’éventuelles pénalités prévues par la loi.

En même temps, vous pouvez être assuré de la sécurité du climatiseur, en évitant tout danger de fuites de réfrigérant, qui pourraient contaminer l’environnement et l’intérieur de la maison.

Une entreprise spécialisée peut également émettre la déclaration de conformité, enregistrer l’appareil et prévoir l’élimination correcte du fluide en cas de réparation ou d’entretien.

Dans ce secteur, le bricolage est vraiment risqué, donc la sécurité ne doit jamais être sous – estimée, même s’il peut sembler que ce sont des systèmes inoffensifs.

Bien sûr, cela est vrai si vous vous adressez à de vrais professionnels, des techniciens certifiés avec des années d’expérience

 

Choix du bon technicien pour l’installation de votre climatisation :

 

Vous voulez être sûr d’avoir un technicien de qualité qui fera du bon travail à un prix juste. Le meilleur choix  repose sur plusieurs facteurs.

Voici quelques qualités à rechercher lors du choix de la meilleure entreprise.

 

Bonnes références

 

Un entrepreneur qualifié pourra vous fournir au moins trois références positives que vous pourrez appeler pour information.

Appelez-les et demandez leur expérience de travail avec le technicien d’installation.

Parlez-leur du professionnalisme et du comportement du travailleur ainsi que de la qualité de l’installation du climatiseur lui-même.

Si les trois références ont une perception positive de l’entreprise, tout ira probablement bien.

 

Licence à jour

 

Tout entrepreneur qui vient à votre domicile doit être agréé pour les travaux qu’il prévoit d’effectuer.

Demandez à voir la certification des services CVC de votre technicien et assurez-vous qu’ils sont couverts par une assurance appropriée pour des raisons de sécurité.

Certains entrepreneurs seront également autorisés dans d’autres domaines de rénovation domiciliaire comme l’électricité ou la plomberie, mais cela n’aura pas autant d’importance pour une installation de climatisation.

 

Des années d’expérience

 

Vous ne voulez pas choisir un amateur pour une installation de climatiseur.

Si vous le faites, vous risquez de vous retrouver avec un système de refroidissement qui n’est pas dimensionné ou installé correctement.

Recherchez un entrepreneur avec des connaissances et de l’expérience qui peut vous aider à choisir le meilleur système pour votre maison particulière et à l’installer sans problème.

Vous avez le droit de demander à un technicien en climatisation depuis combien de temps il travaille dans ce métier pour vous aider à décider s’il s’agit du meilleur choix pour vous.

 

Prix juste

 

Un prix raisonnable est l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’une entreprise d’installation de climatiseurs.

Vous ne voulez pas payer trop cher, mais vous ne voulez pas non plus risquer un travail mal fait en choisissant le bas du prix du baril.

Faites une comparaison de trois ou quatre entreprises et demandez ce que vous obtiendrez à différents prix. Prenez votre décision en fonction de l’équité ainsi que des qualités ci-dessus.

 

Bon service après-vente

 

Assurez-vous de savoir combien de temps de garantie votre atelier ou installateur vous offre après le montage du climatiseur, car une bonne garantie vous donnera la tranquillité d’esprit.

La durée de ce type de garantie varie généralement de 1 à 2 ans.

 

Maintenance des équipements

 

Si vous avez décidé d’acheter un climatiseur, vous devez penser qu’en plus de la facture de l’installateur pour le montage du climatiseur, il est probable que tous les un ou deux ans vous devrez faire un service d’entretien.

De nombreux installateurs proposent ce service, il est donc important de le prendre en compte lors du premier contact pour générer un lien de confiance.

 

COMMENT INSTALLER VOTRE PROPRE CLIMATISEUR ?

 

 

Étape 1: bien choisir votre climatiseur

 

La première chose à faire est de choisir le type de climatisation qui nous convient le mieux en fonction de notre habitation.

Voici quelques critères pour acheter un climatiseur, mais surtout gardez à l’esprit qu’il est capable de :

  •   Réfrigérez bien la maison.
  •   N’exagérez pas pour ne pas gaspiller d’énergie.
  •   Qu’il soit efficace dans cette consommation d’électricité, pour économiser sur la facture d’électricité.

 

Étape 2: Choisissez bien l’endroit où le climatiseur sera placé

 

Les climatiseurs split les plus couramment installés comportent deux parties principales:

  •   Le diffuseur : qui est la partie qui émet le froid et qui est installée à l’intérieur de la maison.
  •   La pompe : installée à l’extérieur.

En plus de cela, nous avons besoin d’un moyen de drainer la condensation. Il peut s’agir d’une vidange directe, tandis que d’autres fois le tube se termine dans un réservoir, ou conteneur, que nous viderons périodiquement.

Vous devrez choisir deux emplacements:

  1.  Le bon pour le diffuseur à l’intérieur de la maison : pour que nous optimisions le refroidissement et qu’il atteigne partout. Il doit être sur un mur propre et dégagé, qui supporte le poids de l’appareil et où l’on peut le placer à un peu plus de deux mètres, pour qu’il ne dérange pas.
  2.  La bonne pour la pompe à l’extérieur : Gardez à l’esprit qu’elles ne peuvent plus être installées sur les façades, car elles risquent de tomber dans la rue.

 

Étape 3: Fixez le support de l’unité intérieure au mur

 

Il est préférable que les étapes suivantes soient assumées par un expert, même si nous détaillons le processus afin que vous puissiez comprendre l’installation. Les deux parties du climatiseur seront reliées l’une à l’autre par des câbles et un tuyau. L’énergie, le réfrigérant et le gaz y circuleront.

Chaque modèle expliquera dans ses instructions comment établir spécifiquement ces connexions.

Nous devons tenir compte du fait qu’un trou devra être fait dans le mur pour faire passer ce tuyau et ces câbles, de sorte que les deux parties de l’air (intérieur et extérieur) soient connectées.

Compte tenu de cela, nous plaçons le support de l’unité intérieure de climatisation là où nous avons choisi.

Tout d’abord, nous nous assurons qu’il est bien droit en marquant bien avec un crayon et un niveau. Ensuite, nous devrons percer avec des mèches à béton, des chevilles de 6 mm et des tire-fonds pour le fixer.

Étape 4 : Percez le trou qui reliera les unités intérieure et extérieure

 

Près du support devra faire ce trou.

Nous aurons besoin de morceaux de béton plus épais qu’auparavant pour percer.

Utilisez ensuite un ciseau et un marteau pour agrandir le trou et testez le tube de connexion jusqu’à ce qu’il s’adapte correctement.

 

Étape 5 : Passez les câbles et les tubes vers l’extérieur

 

Selon les instructions de notre modèle spécifique, nous passons les câbles et tubes nécessaires à travers le trou que nous avons fait.

 

Étape 6 : Placez l’unité intérieure sur son support

 

Nous nous assurons qu’il est ferme et sécurisé dans ledit support, en utilisant les crochets que vous avez pour cela.

 

Étape 7 : Installez l’unité extérieure

 

À l’extérieur du site choisi, qui sera normalement une terrasse, un balcon ou une galerie, nous commençons à installer l’unité extérieure.

Si on veut que les câbles ne soient pas vus, et qu’un travail de professionnel reste, on peut commencer par installer une gouttière qui les cache une fois qu’ils sont en place.

À partir de là, il est conseillé de suivre les instructions de raccordement des câbles et des tubes aux unités.

C’est la partie la plus délicate. À de nombreuses occasions, nous aurons besoin d’outils spécialisés, tels que des torsadeurs et des étireurs de tubes.

Nous épissons les tubes dans l’unité extérieure comme indiqué dans le schéma de notre appareil spécifique, et nous effectuons également les connexions électriques nécessaires comme spécifié dans les instructions.

Comme toujours, toutes les précautions possibles doivent être prises en ce qui concerne le courant électrique, la déconnexion et la prudence.

 

Étape 8: Testez la climatisation

 

Dans cette étape, il est pratique de brancher l’appareil et de tester que tout fonctionne.

S’il ne le fait pas, il faudra revoir, petit à petit et selon le manuel, les différentes étapes de raccordement des câbles et tubes que nous venons de réaliser.

C’est là que la plupart des problèmes se posent.

 

Étape 9: mettez la touche finale

 

Une fois que la climatisation fonctionne, nous pouvons mettre la touche finale pour la rendre parfaite.

 

Le processus d’installation du système de climatisation à domicile : Où installer sa climatisation ?

 

 

Votre unité intérieure.

 

Pour installer les unités de climatiseur domestique d’un système split, vous devez d’abord avoir une idée de l’emplacement de vos unités. Pour l’unité intérieure, vous aurez besoin d’au moins 15 cm tout autour de celle-ci pour que l’air circule et circule efficacement. Il doit être monté sur un mur avec beaucoup d’espace pour respirer autour de l’unité.

Votre unité intérieure doit être montée à l’aide de la plaque fournie par votre fabricant.

En plus de cela, votre ingénieur créera également un trou dans le mur pour le passage de votre tuyauterie. Cette tuyauterie sera ensuite alimentée et connectée à l’unité extérieure.

Votre ingénieur vérifiera toutes les connexions de l’unité intérieure et la fixera sur la plaque de montage mural, en faisant passer la tuyauterie à travers le trou nouvellement créé.

Le processus est relativement simple pour un ingénieur. Il est important de ne pas essayer d’installer vous-même des unités de climatisation.

 

Votre unité extérieure.

 

L’unité extérieure et l’unité intérieure devront être connectées via un câblage.

Il doit être placé sur une surface plane pour éviter les inondations ou les fuites du système ou du réfrigérant, et peut également être placé contre un mur pour plus de sécurité.

La tuyauterie alimentée à travers le mur à partir de l’unité intérieure sera connectée solidement à l’unité extérieure par votre ingénieur.

Chaque système de climatisation aura ses propres méthodes et instructions spécifiques pour le câblage des deux unités, il est donc important que votre ingénieur suive ces méthodes correctement.

 

REGLEMENTATION POUR L’INSTALLATION DUNE CLIMATISATION

 

Installation climatisation maison

 

Dans une maison individuelle, la seule installation nécessitant une réglementation est le système de climatisation monosplit ou multisplit : l’unité extérieure doit être fixée au mur et vous devez au préalable effectuer une déclaration de travaux auprès du service urbanisme de la mairie.

De même, l’emplacement de l’unité extérieure ne doit pas être trop près du voisinage et si vous êtes locataire, il vous faudra obtenir une  autorisation écrite de votre propriétaire.

 

Installation climatisation appartement

 

Dans ce contexte,  l’installation d’une unité extérieure (monosplit ou multisplit) doit faire l’objet d’un vote en assemblée générale.